Sunday, Apr 18, 2021
HomeActualités InternationalesLe Gabon heureux de participer à la remontée des cours du baril de pétrole

Le Gabon heureux de participer à la remontée des cours du baril de pétrole

Partager cet article

Le Gabon, pays membre de l’Organisation des pays producteurs de pétrole (OPEP) soutient avec plaisir d’avoir participé à la remontée des cours du baril de pétrole qui a lourdement chuté à environ 15 dollars au plus fort de la pandémie du coronavirus, indique un communiqué du ministère du Pétrole, du Gaz, des Hydrocarbures et des Mines.

« Notre quota journalier de réduction à hauteur de 23% est bel et bien respecté. Nous continuerons de jouer notre rôle au sein de l’OPEP pour participer à l’effort collectif afin de stabiliser le marché pétrolier », a affirmé le ministre gabonais du Pétrole, Vincent de Paul Massassa qui a participé samedi par visioconférence aux travaux de la 179ème réunion de la Conférence de l’OPEP.

Cette réunion s’est principalement penchée sur la mise en œuvre de l’accord du 12 avril 2020 relatif à la baisse de la production des pays signataires de la déclaration de coopération.
En effet, en avril dernier, l’examen de la situation du marché pétrolier international avait conduit les pays membres de l’OPEP et leurs alliés, notamment la Russie, à décider de réduire de façon substantielle la production. Ceci, pour atténuer les chocs induits par la baisse significative et concomitante de la demande et des cours du brut.

« Le prix du baril qui avait chuté de façon vertigineuse, frôlant les 15 dollars en avril dernier, a pu ainsi remonter pour se situer aujourd’hui autour de 40 dollars, grâce à cette décision courageuse », s’est satisfait le Ministre gabonais du Pétrole.

Pour les pays membres de l’OPEP, il s’est agi également de discuter du taux d’application de l’accord de réduction d’avril dernier et d’examiner une proposition de consolidation de cet accord portant sur une réduction de 9,7 millions de barils/jour durant les mois de mai et juin. Toute chose qui permettrait d’atteindre l’équilibre tant recherché sur le marché pétrolier. Résolution a d’ailleurs été prise, à l’issue de la réunion du 6 juin, de poursuivre cet effort salutaire de réduction de la production au mois de juillet.

Vincent de Paul Massassa a, par ailleurs, pris part, le même jour et dans les mêmes conditions, à la 11ème réunion élargie aux alliés de l’OPEP (OPEP+)  portant sur le suivi de la mise en œuvre de la baisse de la production et de ses retombées.

Source: gabonactu

SUIVEZ-NOUS SUR:
Pétrole : BP annonc

contact@senpetrogaz.sn

La rédaction de senpetrogaz est spécialisée dans le secteur des hydrocarbures

Évaluez cet article:
SANS COMMENTAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE