Saturday, Oct 24, 2020
HomeActualités NationalesLe Ministre du Pétrole visite Halliburton

Le Ministre du Pétrole visite Halliburton

Partager cet article

Le contenu local commence par vous, aidez-nous à le réussir

« Ma conviction est que la première ressource de ce pays, ce n’est ni le pétrole ni le gaz, mais plutôt, la matière grise, les ressources humaines. Tout ce qui peut nous aider à fortifier cela est le bienvenu ». C’est l’assurance forte que le Ministre du Pétrole et des Energies M. Mouhamadou Makhtar CISSE a apporté le vendredi 11 septembre 2020 aux jeunes ingénieurs et techniciens recrutés par l’entreprise américaine Halliburton, sous-traitant del’opérateur Woodside, pour le forage des puits de développement de la phase 1 du champ de Sangomar.

La visite du Ministre avait, entre autres, pour objectifs de faire connaissance avec la Direction générale ainsi que le personnel de Halliburton, mais surtout, de discuter et d’échanger avec les étudiants stagiaires afin de les sensibiliser sur les enjeux et orientations stratégiques du Sénégal dans le secteur du pétrole et du gaz.

Les 20 ingénieurs et techniciens recrutés par Halliburton vont suivre d’abord une formation théorique puis une formation pratique sur le terrain, dans différents chantiers de cette entreprise à travers le monde. Ils vont être formés aux métiers du forage, de la complétion, de l’activation de puits, etc. avant de venir exercer sur les plateformes de forage du projet Sangomar dès 2021.

Les ingénieurs et techniciens, tous de jeunes sénégalais, parmi lesquels figurent cinq (5) femmes, proviennent des écoles de formations de l’Institut National de Pétrole et de Gaz (INPG), de l’Ecole Supérieure Polytechnique (ESP) de Dakar, de l’Ecole Polytechnique de Thiès (EPT) et de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis.

Encourager la formation, dans le cadre du contenu local

« Nous sommes venus pour encourager une initiative entre une multinationale et une jeune entreprise sénégalaise, dans le cadre du contenu local », dira le Ministre qui a félicité et encouragé les jeunes ingénieurs. « Le contenu local commence par vous, aidez-nous à le réussir », leur lancera le Ministre.  

Pour rappel, Halliburton a remporté le contrat de forage du projet Sangomar où l’Opérateur Woodside Energy lui a attribué dix (10) contrats pour des services de forage (22 puits) et d’achèvement pour la phase 1 du développement du champ Sangomar.

De ce fait, Halliburton compte « investir au Sénégal en construisant des installations, en embauchant du personnel local et en faisant appel à des fournisseurs locaux ». Il a ainsi lancé un appel d’offres international qu’une entreprise locale, organisée en holding qui travaille dans les services, la logistique et le catering, a remporté « haut la main », selon même les termes du représentant de Halliburton au Sénégal, M. Djamel Zerari. Pour ce dernier, « le fait de recruter une vingtaine de jeunes ingénieurs sénégalais est un aspect très important pour le contenu local ». Disposant de deux bases logistiques pour le projet, Halliburton compte monter en puissance et recruter au fur et à mesure de jeunes sénégalais pour travailler sur ses bases.

Fondée en 1919, Halliburton est une entreprise parapétrolière américaine devenue une grande multinationale, second fournisseur de services à l’industrie pétrolière et gazière dans le monde. Elle est présente dans plus de 80 pays avec des centaines de filiales, sociétés affiliées, succursales, des marques et des divisions dans le monde entier.

Après BP, qui a lancé le programme de recrutement et de formation de 25 techniciens sénégalais en janvier dernier, Halliburton est la deuxième grande compagnie dans le secteur du pétrole et du gaz à faire de même, avec 20 ingénieurs et techniciens sénégalais formés, pour travailler sur les plateformes pétrolières.

SUIVEZ-NOUS SUR:
Accord entre la Fran
La Tanzanie et l'Oug

contact@senpetrogaz.sn

La rédaction de senpetrogaz est spécialisée dans le secteur des hydrocarbures

Évaluez cet article:
SANS COMMENTAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE