Sunday, Apr 18, 2021
HomeActualités NationalesEntretien avec Manar E. SALL, Directeur Général de PETROSEN TRADING ET SERVICES.

Entretien avec Manar E. SALL, Directeur Général de PETROSEN TRADING ET SERVICES.

Partager cet article

PETROSEN Trading et Services une fierté nationale dans l’innovation digitale dans le secteur Aval des hydrocarbures.

Va -ton vers la fin du règne des multinationales dans le secteur de la distribution des produits pétroliers, du carburant en particuliers, la plateforme unique de bons de carburants (PUBC) créée par PETROSEN TRADING ET SERVICES (PTS), pourrait révolutionner ce secteur au grand bonheur des clients. Comment cela va se passer ?

La réponse dans cet entretien que Manar SALL, Directeur Général de Petrosen TS, a accordé à la RFM dans son émission ECOREX animée et présentée par Abdou Diouf Junior.

Senpetrogaz a décidé de reprendre cet entretien de haute facture pour ses lecteurs.

Bonjour Manar SALL, vous êtes Directeur Général de PTS, et vous avez lancé la PUBC (la plateforme unique de bons de carburant) qui offre des solutions aux clients mais également aux distributeurs, qu’est ce qui va changer fondamentalement ?

Merci Abdou Diouf junior de nous donner l’opportunité de parler et de PETROSEN TRADING ET SERVICES mais également de cette plateforme que nous venons de lancer. Petrosen Trading et Services, qui se chargera après qu’on ait découvert du pétrole et du gaz de le distribuer et de s’assurer surtout que cette vision qu’a le Chef de l’Etat, son Excellence Monsieur Macky SALL, par rapport à ses ressources naturelles, d’avoir une énergie de qualité, disponible, accessible au moindre, respectueuse de l’environnement et Petrosen Trading et Services doit jouer sa partition pour qu’on fasse de cette vision-là, une réalité et c’est ça qui est l’origine de Petrosen Trading et Services.

Les Fournisseurs avaient des cartes pour leurs clients et ses derniers ne pouvaient s’approvisionner que chez ces fournisseurs, aujourd’hui ça va changer, expliquez-nous un peu la nouvelle plateforme et comment ça va fonctionner ?

En fait, comme vous l’avez si bien dit, le schéma que les Sénégalais ont connu jusqu’à présent, c’est quant vous avez besoin de cartes ou de bon de carburants, vous devez vous adresser directement à une compagnie pétrolière et cette dernière vous donnait des cartes ou des bons coupons qui n’étaientt utilisable que dans les réseaux de stations de cette compagnie. Aujourd’hui, on a décidé d’être un agrégateur qui permettra donc aux clients d’avoir accès à toutes les stations-services des compagnies qui sont partenaires au niveau de cette application. Le but de cette application, c’est donc, de permettre aussi aux petites compagnies qui n’ont pas beaucoup de stations de pouvoir accéder à la commande publique, parce que vous conviendrez avec moi, qu’il est plus facile pour un client qui veut avoir accès à un maximum de stations de s’adresser à une grande compagnie plutôt qu’à une compagnie qui n’a que 2, 3, 4 ou 5 stations. Donc, elle nous permettrait de démocratiser la commande publique parce qu’effectivement dans certains coins si vous y allez, vous ne trouverez peut-être pas les grandes stations dont vous avez besoin. Cette plateforme assure aussi aux clients la possibilité de s’approvisionner un peu partout, elle est bénéfique aussi pour le client en lui permettant de pouvoir s’approvisionner dans toutes les stations-services du Sénégal, ce qui est un argument de taille. Mais aussi, elle permet la digitalisation, vous savez aujourd’hui, nous sommes dans un monde digital et on avait fait le pari de justement d’aller vers une application plutôt que d’en faire une carte. Nous avons décidé d’en faire une application qui marche avec un QR Code, qui est sécurisé, qui offre les mêmes avantages que la carte mais avec un coût moindre bien-sûr puis qu’on parle de digitalisation.

Vous avez bien précisé que l’une des opportunités est que ça permet un accès à toutes les stations adhérentes, est ce que les stations sont obligés d’adhérer ?

Non, comme toujours, quand un produit est bon tout le monde se l’arrache, en revanche un produit qui n’est pas bon n’intéresse personne. Je pense que ce produit correspond à une demande du marché parce que dés fois, vous avez besoin de quelque chose mais vous n’en êtes pas conscient, il nous est arrivé à chacun d’entre nous d’avoir une carte d’une compagnie et de nous retrouver dans une région, un village ou une ville où il n’y a pas justement la station de cette compagnie et on se retrouve à chercher, dés fois à prendre le risque d’aller peut-être 40 Km ou 50 Km plus loin pour trouver les stations de la compagnie. Aujourd’hui, ce problème est réglé puis que si vous ne voyez pas une station de ladite compagnie, vous n’avez pas besoin de chercher dans la mesure où à la première station, vous pouvez vous approvisionner.

Je pose la question parce que j’imagine que les fournisseurs qui ont des stations un peu partout à travers le pays qui font de bonnes affaires jusqu’ici, j’imagine qu’ils n’ont pas intérêt à ce que ça change ?

Vous touchez du doigt quelque chose qui est relativement sensible mais bien-sur vous l’avez compris à chaque fois qu’il y’a un oligopole, à chaque fois qu’il y’a un cartel qui truste un marché, effectivement, quand on casse cet oligopole ou ce cartel, les compagnies qui avaient ce marché ne sont pas contentes, c’est évident, mais à côté de cela nous sommes dans un secteur qui est assez particulier où les gens peuvent comprendre. Aujourd’hui, nous avons déjà signé avec un certain nombre de sociétés qui ont voulu adhérer à cette plateforme.

Est que les multinationales ont adhérées ?

Oui, oui, il y’a eu, l’une d’entre elle, je peux la citer, OLA Energie (Ex Libya) qui a signé un contrat avec nous et qui a donc accepté de comprendre le principe qu’il y’a un moment où que tout ça doit se démocratiser et qu’on doit pouvoir accéder…, en tout le client doit avoir la possibilité, c’est un service qu’on lui offre, d’accéder à toutes les stations et s’approvisionner ?

Je suis sûr que vous savez de quel fournisseur je parle, est ce que ces fournisseurs viennent aujourd’hui vers vous, est ce que voulez vers eux pour discuter de vives voix de cette situation qui, cas même, va démocratiser, comme vous l’avez dit, l’accès à toutes les stations ?

J’ai bien compris, on se comprend bien. Oui, effectivement, comme je vous ai dit quand quelqu’un représente 50, 60, 70% d’un marché, forcément si vous voulez lui casser son marché, la société peut ne pas être contente mais nous avons fait la démarche de présenter la plateforme à toutes les compagnies. Aujourd’hui, celle que vous ne voulez pas citer a déjà reçu la présentation, nous en avons déjà discuté, j’ai un bon espoir qu’elle va rejoindre très vite la plateforme puis que son Directeur Général, en personne m’a dit qu’il a reçu notre proposition et que c’est utile. Je suis persuadé qu’ils vont finir par répondre. Vous savez pourquoi, les trains se prennent à la gare et donc ils en sont conscients, on ne peut pas arrêter la mer avec ses bras, donc forcément à un moment, cette plateforme sera utilisée par tous les clients. Comme vous le savez aussi bien que moi à la fin de la journée, c’est le client qui est roi.

A la fin de la journée, c’est le client qui est roi, c’est ce qui nous intéresse surtout, qu’est ce qui va changer dans le mode de vie, d’utilisation du réseau de fournisseur, pour le client lui-même ?

Vous savez quand vous êtes dans un marché libéralisé c’est-à-dire quand le client a la possibilité de choisir son fournisseur ; qu’est ce qui se passe ? le client n’ira que dans la station où il est sûr d’avoir le meilleur service, le meilleur prix, donc c’est cela la réalité du marché, c’est cela un marché libéralisé. Avec l’application, le client n’a pas d’obligation à aller vers telle ou telle compagnie. Les clients iront dans les stations de la compagnie où ils sont sûrs d’avoir le meilleur service puisqu’on a le même prix au Sénégal. Mais dans le futur, certainement, le client choisira la compagnie qui sera capable de lui offrir le meilleur prix et n’oublier pas ce que je vous avais dit au début, à la fin de la journée notre objectif c’est de rendre la vision du Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Macky SALL, d’en faire une réalité c’est-à-dire d’avoir une énergie de qualité, accessible, disponible pour tous les sénégalais et au moindre coût.

Alors on sait qu’il s’agit d’une technologie où il va falloir télécharger une plateforme, le grand nombre d’usager de la route ne sont pas instruits, est ce que vous avec tenu compte de la nécessité de faciliter, de simplifier la plateforme pour permettre aux usagers d’être à l’aise dans l’utilisation ?

Je vais insister sur une chose qui est fondamentale et qui est important, la plateforme a été développée par des Sénégalais, donc souvent on est dans une logique de copier et effectivement on n’a copié personne, cette application est un produit Sénégalais qui a été pensé par des Sénégalais, conçu par des Sénégalais, développé par des Sénégalais. Donc, si d’autres pays font ça, ils l’auront copié du Sénégal. Ce qui me fait penser à l’importance du contenu local dont l’objectif est d’arriver à 50% de contenu en 2030. C’est un objectif ambitieux mais je suis persuadé qu’on pourra l’atteindre. Quand vous regardez le nombre de personnes qui ont des téléphones aujourd’hui, on nous parle de neuf millions de Sénégalais qui sont sur internet d’autant plus que c’est une utilisation hyper facile. Peut-être pour la première fois on peut voir une compagnie pétrolière sénégalaise qui dit aller sur Apple-store ou Play-store télécharger une application « Petrosen » et il y’a un QR Code, c’est simple, hyper simple d’utilisation, il suffit de télécharger et s’inscrire ensuite se présenter à une station partenaire pour s’approvisionner avec son téléphone portable, après avoir acheté son carburant auprès de Petrosen TS.

La plateforme sera lancée quand ?

La plateforme existe, on est en train de signer avec la plus haute institution du pays ce qui est un signal fort puis que c’est un soutien de taille, en occurrence la plus haute autorité du pays qui dit qu’il faut qu’on travaille avec Petrosen, avec les sociétés sénégalaises. On voudrait profiter de la signature pour faire un lancement officiel. Mais aujourd’hui si vous voulez utiliser l’application, vous pouvez le faire c’est déjà disponible chez certaines compagnies partenaires, que je remercie au passage de l’effort consenti de toute suite se joindre à nous, il s’agit de MKA Excellence, Ciel Oil, API, EYDON, Petrodis, Eccotra et Ola Energies entres autres. Vous pouvez l’utiliser pour vous amis aussi vous pouvez partager avec vos amis ou parents….

Petrosen Trading et Services a une ambition d’avoir des stations-services ?

Absolument Petrosen TS a pour ambition d’être le numéro 1 de l’aval pétrolier, c’est une saine ambition. A ce niveau, je voudrais attirer l’attention des gens sur deux choses : la première chose c’est que ce pays nous appartient et il n’y a aucune raison qu’on ne soit pas numéro un, ça doit être une réalité, qu’une société sénégalaise soit numéro un au Sénégal, cela n’a rien à voir avec le fait de demander à d’autres ne pas être présents au Sénégal ; la deuxième chose qui est importante c’est que ce n’est pas parce qu’on est une société nationale que nous avons des conditions particulières. Petrosen Trading et Services a les mêmes droits et les mêmes devoirs que toutes les compagnies pétrolières du Sénégal c’est-à-dire, il n’y a pas une marge particulière, il n’y a pas de soutien de l’Etat, il n’y a pas de subvention, nous sommes soumis aux mêmes conditions que toutes les pétrolières mais cela n’enlève en rien à notre ambition d’être numéro 1.

Pourquoi, j’ai le sentiment que vous êtes en train de vous faire une place en créant cette plateforme ?

Nous avons démarré depuis un peu plus de 10 mois, Petrosen TS ne fait pas que des stations, nous sécurisons l’importation de produits pétroliers au Sénégal, nous importons chaque mois du gaz butane qui est distribué par des marketers, nous importons des produits blancs que nous vendons à d’autres compagnies et aux industrielles ainsi pour l’exportation. Nous avons aussi un quota dans l’importation du brut et du fuel pour la raffinerie SAR, donc à la base, dans cette société, il y’a le « Trading » pour sécuriser l’approvisionnement du marché Sénégalais et demain pour pouvoir vendre le surplus qu’on aura sur le pétrole et le gaz.

Merci d’avoir d’accepté notre invitation.

SUIVEZ-NOUS SUR:
Interdiction de la v
Le pétrole augmente

contact@senpetrogaz.sn

La rédaction de senpetrogaz est spécialisée dans le secteur des hydrocarbures

Évaluez cet article:
SANS COMMENTAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE