Friday, Oct 22, 2021
HomeActualités NationalesRéponse de BP à l’article de Unearthed (Greenpeace) sur le projet de GTA

Réponse de BP à l’article de Unearthed (Greenpeace) sur le projet de GTA

Partager cet article

Unearthed, la branche médiatique de l’ONG internationale Greenpeace vient de publier un article commentant certaines positions du groupe bp en matière de réduction des émissions carbone et de protection de la biodiversité.

L’article reprend également, les éléments d’une discussion remontant à près de 2 ans, autour de certains aspects de l’Etude d’Impact Environnementale et Sociale du de la phase 1 du projet GTA, relatifs notamment à la biodiversité marine. Ces aspects avaient à l’époque été questionnés par un groupe de scientifiques internationaux.

Cette discussion avait en son temps fait l’objet de publications et d’articles de presse en Mauritanie et au Senegal. Elle n’est donc pas nouvelle et a connu des évolutions positives depuis lors.

Bien que nous respections la diversité de points de vue sur le développement de GTA, nous réfutons fermement l’analyse implicite de Unearthed selon laquelle notre plan d’action pour GTA phase 1 ne reflète pas les bonnes pratiques internationales pour aider à protéger la biodiversité marine dans la zone d’emprise du projet.

En guise de rappel sur l’Etude d’Impact Environnementale et Sociale de GTA phase 1 et notre Plan d’Action pour la Biodiversité

BP reconnaît la sensibilité des écosystèmes marins et côtiers de la Mauritanie et du Sénégal.

Le rapport de l’étude l’impact environnemental et social (EIES) de la phase 1 de GTA a été approuvé par les administrations compétentes en Mauritanie et au Sénégal, à la suite d’un processus d’examen approfondi dans chacun des deux pays. Ce rapport est le résultat à la fois d’une évaluation minutieuse des impacts, de consultations d’un éventail d’intervenants et d’un examen de la littérature scientifique disponible dans le domaine public.

Nous avons réalisé une étude d’impact solide, en collaborant de manière transparente avec un large éventail d’intervenants tout au long du processus. Nous continuons à collaborer avec des groupes internationaux et nationaux pour évaluer et atténuer les impacts environnementaux potentiels du projet de GTA.

Cela comprend un engagement continu avec des scientifiques internationaux et nationaux, de même qu’une ONG internationale en vue de l’élaboration du plan d’action pour la biodiversité. Bp s’est en effet engagé à réaliser un plan d’action sur la biodiversité pour le projet GTA phase 1.

Ce plan renforcera notre approche de la gestion de la biodiversité en intégrant les dernières données scientifiques disponibles et en identifiant des actions spécifiques et des mesures d’atténuation dans le but d’aider à préserver la biodiversité. Ce plan d’action sera défini en collaboration avec une ONG internationale et des scientifiques sénégalais, mauritaniens et internationaux.

Les opérations prévues en Mauritanie et au Sénégal ne se dérouleront pas dans des réserves naturelles intégrales ou des zones naturelles faisant parties du patrimoine mondial de l’UNESCO, comme détaillé dans la position de bp sur la biodiversité (juin 2020).

Sur les Engagements du groupe bp en matière de réduction des émissions carbone bp continuera de développer des hydrocarbures qui entrent dans le cadre de notre stratégie sur le pétrole et le gaz « avantagés ». Les hydrocarbures avantagés seront le moteur de notre transformation d’une entreprise internationale pétrolière à une entreprise intégrée d’énergie.

La probabilité qu’un projet soit avantagé dépendra de facteurs tels que son économie, son profil de risque, l’intensité carbone prévue de ses opérations et son adéquation globale avec notre stratégie et nos objectifs. Le gaz naturel a un rôle clé à jouer pour amener le monde à zéro émission nette – maintenant et pour les décennies à venir – en complétant les sources d’énergie renouvelables, en réduisant les émissions et en offrant une meilleure qualité de l’air.

Sur nos interactions avec les communautés de pêcheurs à proximité de la zone d’emprise du projet Nous sommes convaincus que l’activité de la pêche peut durablement coexister avec nos opérations. Notre étude d’impact environnemental et social est également arrivée à la même conclusion.

Nos expériences multiples dans d’autres pays où nous cohabitons avec des communautés de pêcheurs, nous montrent que les meilleures pratiques en la matière se sont construites sur un socle de transparence et de dialogue permanent. C’est pourquoi, bp a développé et maintenu un dialogue inclusif et régulier avec la communauté de pêcheurs à travers leurs différentes représentations, dans des formes et canaux divers et variés.

Informations supplémentaires : Bureau des relations avec la presse de BP à Londres : +44 (0)207 496 4076, bppress@bp.com

SUIVEZ-NOUS SUR:
La SAR célèbre les
« Quelle que soit

contact@senpetrogaz.sn

La rédaction de senpetrogaz est spécialisée dans le secteur des hydrocarbures

Évaluez cet article:
SANS COMMENTAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE