Tuesday, Jul 9, 2024
HomeActualités NationalesGas to power : l’accès universel du Sénégal à l’électricité à portée de main

Gas to power : l’accès universel du Sénégal à l’électricité à portée de main

Partager cet article

Le samedi 9 février 2019, alors qu’il était en campagne électorale à Kolda pour solliciter un second mandat à la tête du Sénégal, le président Macky Sall déclarait ceci : « Mon ambition c’est de faire du Sénégal d’ici 2024-2035, la lumière de l’Afrique ».

Le chef de l’Etat a en effet fixé à l’horizon 2025 l’échéance pour garantir aux Sénégalais l’accès universel à l’électricité « à des coûts encore plus abordables ». Cet objectif devrait être atteint grâce à la stratégie « gas to power ». « Cette stratégie va permettre à la Société nationale d’électricité du Sénégal (Senelec) de produire de l’électricité principalement à partir du gaz », a rappelé Cheikh Niane, Secrétaire Permanent à l’Energie.

Depuis 2016, la Senelec s’est dotée de 6 centrales solaires photovoltaïques en faisant exclusivement appel à des producteurs indépendants. Le 24 février 2020, le président Macky Sall a aussi inauguré le parc éolien de Taïba Ndiaye, la plus grande centrale éolienne de l’Afrique de l’Ouest. Elle fournit 15% de la production énergétique de Senelec. Ces différentes réalisations ont permis au Sénégal de porter son mix-énergétique à 30 % d’énergies renouvelables.

Le reste provient principalement du fuel. « Grâce à la stratégie +gas to power+, nous allons utiliser le gaz local qui sera notamment issu du champ gazier Grande Tortue Ahmeyim (GTA) pour alimenter une centrale de 250 Mgwt dans le nord. Par ailleurs, l’exploitation du champ gazier de Yakaar-Teranga nous permettra d’avoir 150 millions de pieds cubes de gaz par jour. Ce qui nous garantit environ 1000 Mgwt d’électricité », a expliqué M. Niane.

Au-delà de fournir une électricité suffisante et bon marché aux citoyens, cette stratégie aidera à réduire les coûts de production de l’électricité et in fine faciliter l’industrialisation du pays « parce que les coûts de production seront beaucoup moins chers et plus abordables pour les investisseurs », a indiqué le Cheikh Niane.

Le secteur de l’énergie est l’un des secteurs où le régime du président Macky Sall a réalisé de véritables progrès depuis son accession à la magistrature suprême. Son développement devrait s’accélérer grâce à là signature, le 10 de cembre 2018, du Second compàct MCA (Millenium Chàllenge Account) par le biais duquel le Se ne gàl recevrà des États-Unis un don de 600 millions de dollàrs (environ 300 milliards CFA).

Dédié à l’energie et l’exploitàtion prochàine des ressources gàzie res et pe trolie res, ce fonds ferà de l’e lectricite un service àccessible à tous, jusqu’àux zones les plus recule es du pàys, et à moindre cou t.

SUIVEZ-NOUS SUR:
Energies : La Répub
Libye : accord entre

contact@senpetrogaz.sn

La rédaction de senpetrogaz est spécialisée dans le secteur des hydrocarbures

Évaluez cet article:
SANS COMMENTAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE