Saturday, May 25, 2024
HomeActualités NationalesJoignez-vous à nous pour honorer ce brillant pétrolier sénégalais, M. Manar Sall, DG PETROSEN T&S

Joignez-vous à nous pour honorer ce brillant pétrolier sénégalais, M. Manar Sall, DG PETROSEN T&S

Partager cet article

Dans l’attente du First oïl et du First Gas attendus courant 2024, à la suite des découvertes significatives en pétrole et en gaz, le Sénégal a engagé depuis le mois d’octobre 2019 une dynamique d’optimisation des retombées issues de ses ressources en hydrocarbures.


Une réflexion de haut niveau qui a abouti à la transformation de la société des Pétroles du Sénégal en deux filiales( PETROSEN T&S et PETROSEN E&P) structurées autour de l’holding(PETROSEN Holding SA).
L’une des filiales, à sa tête l’architecte de cette profonde réflexion scientifique et productive, M. Manar Sall, DG de la filiale Traiding et services, a , dès le premier chant du coq de sa création, commencé à prendre de la bouteille dans le secteur pétro-gazier de notre pays et même de la sous-région avec une cohorte d’innovations pas des moindres.


Les exemples les plus aboutis demeurent l’entrée de PETROSEN T&S dans la distribution de produits pétroliers avec l’implantation de stations-service sur presque toute l’étendue du territoire national. Ce qui confère désormais à cette société, à coup sûr, une crédibilité à compétir avec les grandes firmes pétrolières étrangères qui opérent au Sénégal.


En plus de ce mécanisme de gestion efficace, cette filiale aura, demain les coudées franches, en cas de mauvaise humeur des compagnies pétrolières étrangères pouvant entraîner un relèvement des prix des produits pétroliers, de régulier et maîtriser les prix afin de soulager les Sénégalais à cet effet.
Son expertise et son sérieux dans le travail font une large convergence de vues dans le domaine des hydrocarbures.


Je me plais de paraphraser Victor Hugo, qui disait qu’être contesté c’est être constaté. Oui le grand sage Hugo a tellement raison que son propos semble tenu et orienté vers M. Manar Sall, un grand homme qui a préféré laisser les énormes avantages du secteur pétrolier à l’étranger pour venir aider son pays dans ce contexte nouveau de découvertes d’hydrocarbures dans les eaux profondes.


Le réhaussement sur la bonne voie de beaucoup de prestigieuses compagnies pétrolières dans la sous-région et dans le monde, n’a dû son salut qu’à la vision éclairée et ingénieuse de cet homme du sérail.
Ce talentueux fils du Sénégal, épris de valeurs, a survécu, dès le bas âge, à une tragédie occasionnée par l’explosion d’un gaz butane chez lui, et qui avait fini par virer au drame en emportant des membres de sa chère famille.


De cette tragédie, M. Manar Sall en est sorti indemne grâce au décret divin, qui, comme une sorte de prédestination, avait déjà inscrit d’une pierre blanche son nom dans le cercle des rares grands hommes qui devaient diriger aujourd’hui le secteur pétro-gazier du Sénégal.


Que de chemin parcouru par cet industriel pour arriver là où il en est aujourd’hui et occuper une place de choix dans le secteur pétrolier.


Il est d’une grande probité, avec cette manière usuelle d’agir, à l’image du cadre américain, qui respecte à outrance la notion de gestion efficace du temps.


L’américain, ce qu’il dit à première vue, dans toute situation qu’il veut rendre efficace, c’est : * This is our vital national interest to do this *, traduit autrement, c’est notre intérêt vital national de le faire, faisons le.
Il part au bureau à 06h du matin pour ne le quitter que tard dans la soirée, initiant ainsi l’ensemble des employés de PETROSEN T&S au dynamisme, à la bonne impression et à l’exploration continue de résultats pouvant avoir une incidence positive sur la vie de la société des Pétroles du Sénégal qui est un patrimoine national.

Abdou Latif Kane Pétrolier, Chercheur,

Ancien Conseiller Technique de deux Ministres du Pétrole et des Énergies du Sénégal

SUIVEZ-NOUS SUR:
Hydrocarbures : le S

contact@senpetrogaz.sn

La rédaction de senpetrogaz est spécialisée dans le secteur des hydrocarbures

Évaluez cet article:
SANS COMMENTAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE