...
Wednesday, Feb 21, 2024
HomeActualités InternationalesLe pétrole chute, le coronavirus et l’Opep inquiètent

Le pétrole chute, le coronavirus et l’Opep inquiètent

Partager cet article

Les cours du pétrole reculent face aux craintes sur la demande (la propagation du coronavirus alimente les anticipations de reconfinement localisé) et l’offre (la production de l’Opep devrait augmenter en août).

Les prix du pétrole refluent. Le baril de Brent se replie de 1% et celui de WTI de 2%. “L’offre des membres de l’Opep+ devrait augmenter à partir du mois d’août, tandis que le nombre de cas de Covid-19aux États-Unis et dans d’autres pays interroge sur le rythme de la reprise de la demande mondiale”, explique Louise Dickson, analyste de Rystad Energy. Les 13 membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et leurs 10 partenaires, rassemblés sous le terme Opep+, se retrouvent en milieu de semaine par webcams interposées pour évaluer, comme il est prévu chaque mois, “les conditions du marché de l’énergie, les niveaux de production et de conformité” à l’accord en vigueur, selon le cartel.

L’Opep+ s’est engagée en avril à réduire sa production de 9,7 millions de barils par jour (mbj) en mai et juin et a reconduit cet effort au mois de juillet. La hausse de la production doit ensuite se faire de manière progressive: la coupe ne sera plus que de 7,7 mbj d’août jusqu’à décembre, puis de 5,8 mbj de janvier 2021 à avril 2022. Les observateurs et acteurs de marchés essayent d’anticiper l’appréciation, par l’Opep et ses alliés, de la vitesse de la reprise économique qui peut influer sur la marche programmée des coupes.

Source: capital.fr

SUIVEZ-NOUS SUR:
Risque de marée noi
Hydrocarbures au Sé

contact@senpetrogaz.sn

La rédaction de senpetrogaz est spécialisée dans le secteur des hydrocarbures

Évaluez cet article:
SANS COMMENTAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Seraphinite AcceleratorOptimized by Seraphinite Accelerator
Turns on site high speed to be attractive for people and search engines.