Sunday, Nov 28, 2021
HomeActualités InternationalesGhana : Les multinationales bientôt écartées de l’importation et la distribution de carburant

Ghana : Les multinationales bientôt écartées de l’importation et la distribution de carburant

Partager cet article

Le Ghana projette engager une importante réforme dans le secteur pétrolier en aval en réservant l’importation et la distribution de produits pétroliers aux entreprises locales. L’information a été donnée début octobre par Mustapha Al-Hamid, directeur général de la National Petroleum Authority, le régulateur de l’industrie pétrolière en aval, au cours d’une conférence de presse relayée par les médias locaux.

Ainsi, les multinationales ou sociétés contrôlées par des capitaux étrangers ne pourront pas disposer à termes, par exemple, de stations-services dans le pays comme c’est courant ailleurs sur le continent.

Cette décision, dont la date de la mise en œuvre n’a pas encore été précisée, ne manquera certainement pas de susciter le courroux des grandes firmes pétrolières actives dans le secteur. Mais selon Mustapha Al-Hamid, il s’agit d’un pan de la politique nationale de contenu local promue par les autorités depuis des années et dont l’objectif est de faire en sorte que l’économie nationale capte une part croissante des revenus générés par le secteur pétrolier.

L’autre enjeu est d’amener les firmes internationales à se concentrer dans des domaines du secteur pétrolier nécessitant des investissements plus lourds comme dans le raffinage du brut où le pays est en sous capacité alors que l’unique raffinerie rencontre des difficultés de fonctionnement.

Mustapha Al-Hamid a en outre indiqué la mise en application de la décision se fera de manière progressive afin de permettre aux multinationales de céder dans de meilleures conditions leurs actifs.   

D’après le média local Goldstreet Business, en 2019, le Ghana comptait 91 sociétés de distribution de carburant composée en grande partie d’entreprises locales. Ces dernières, bien modestes et plus présentes à l’intérieur du pays et dans les zones rurales, ne détenaient qu’une minorité des 3 167 stations-services, propriétés essentiellement des multinationales installées dans les grands centres urbains (notamment dans le cadre de franchises avec des acteurs locaux).

Au nombre des multinationales présentes dans la distribution de produits pétroliers dans le pays l’on retrouve Vivo Energy (Shell), Total ou encore Engen.

Source : Sikafinance

SUIVEZ-NOUS SUR:
Quelle régulation p
La Flambée des prix

contact@senpetrogaz.sn

La rédaction de senpetrogaz est spécialisée dans le secteur des hydrocarbures

Évaluez cet article:
SANS COMMENTAIRES

LAISSEZ UN COMMENTAIRE